Thierry Bourdy

Thierry Bourdy crée L’Oeil Ecoute à Nîmes en 1977 avec quelques jeunes agités passionnés d’images et de sons bizarres… avec forcément des conséquences :

– au début des années 80, participation active à la réalisation de systèmes improbables de projections pour les Rencontres de la Photographie d’Arles (Théatre Antique, abbaye de Montmajour,…).
– Création de « Tour magnétique » en 1982 à Nimes, musique verticale pour bande magnétique et synthétiseur modulaire analogique, dans la Tour Magne.
– Fréquente le Groupe de Musique Expérimentale de Marseille, rue des Dominicaines, et travaille sur le Synclavier, premier synthétiseur numérique introduit en France.
– en 1984, « Les Mercenaires » premier vidéoclip nîmois et gardois.
– Art vidéo et vidéo de création à partir de 1987. Plusieurs prix dans des festivals en France et en Europe. Distribution internationale par VVK Hanovre.

Continue à s’agiter jusqu’au milieu des années 90.
Puis se calme et et se remet « à niveau » par un travail d’ateliers en milieu scolaire et dans les quartiers dits « sensibles » (justement pour approcher une autre « sensibilité »).
Poursuit néanmoins sa quète spirituelle (!!!) sur les frontières entre la fixité et le mouvement avec quelques réalisations récentes.

Le programme de ce mardi 21 janvier propose quelques jalons de ce parcours…

Défiler vers le haut