Chargement Évènements

« Tous les Évènements

Le Dieu noir et le diable blond de Glauber Rocha 

mars 7 @ 18 h 00 min 21 h 00 min

Présenté par Gabriela Trujillo (directrice de la Cinémathèque de Grenoble) 

Brésil | 1964 | 2h03 min | VOSTFR | 8 €/5,50 €

Dans les plaines arides du Sertão, un couple de paysans brésiliens, touché par la misère, commet un meurtre pour s’en sortir avant de s’enfuir. Ils s’en remettent à deux personnages violents et mystiques, symbolisant la révolte : Sebastião, l’incarnation de Dieu, et Corisco, celle du diable.

Western, chanson de geste, carnaval halluciné, Glauber Rocha reu dans les brancards avec ce deuxième film.  Il crie la faim, l’injustice et la violence qui règnent sur le sertão depuis plus de 20 ans. Tourné en 23 jours, ce film est un coup de tonnerre dans le paysage cinématographique, une œuvre réalisée par un auteur tout juste âgé de 24 ans qui refuse de faire parler les opprimés en révolte avec le langage des oppresseurs. À la fois un rejet du cinéma politique des nouvelles vagues européennes et de l’exotisme porno-misérabiliste du tiers-monde, dans lequel il voit l’un des masques du fascisme, Rocha ne croit ni à la théologie de la révolution (le prophète, le Dieu), ni à la violence gratuite de la révolte (le bandit, le Diable).

Née en 1981, Gabriela Trujillo a débarqué à Paris en 1999. Ayant choisi le français comme langue d’écriture, elle a obtenu un Doctorat d’études cinématographiques à l’Université Paris-I Panthéon-Sorbonne (« Avant-gardes poétiques et expérimentations dans le cinéma latino-américain »). Après avoir travaillé neuf ans à l’action culturelle au sein de la Cinémathèque de Paris, elle a récemment pris la direction de la Cinémathèque de Grenoble. Elle a publié, aux Éditions Capricci, l’essai Marco Ferreri, le cinéma ne sert à rien (2021).

Voir le trailer

€8

Cinéma Le Sémaphore, 25 rue Porte de France 30000 Nîmes