VERNISSAGE – Julien Francioli/Yannick Papailhau

Exposition du 30 mai au 24 juin


« Ne répondant à aucune volonté programmatique, les œuvres de Yannick Papailhau semblent au contraire revendiquer avec force leur dimension résolument empirique. Alliant au plaisir de la construction, celui du tripotage, de la mécanique et de la bizarrerie, ses sculptures, autant que ses dessins, ont renoncé à toute forme de fascination technologique. C’est que l’artiste s’intéresse plus au fonctionnement des machines célibataires qu’à l’efficacité de la production mécanique. L’artiste élabore à tâtons une poétique du bancal à la fois drôle et sensible. »

Guillaume Mansart


Qu’est-ce qu’un artiste ? Qu’est-ce qu’un travail artistique ?
Je n’en sais rien, enfin je n’en sais plus rien, je ne me considère pas comme un artiste, et je déteste la notion de travail.
J’envisage mes « productions » comme une sorte de PARKOUR, vous savez cet art du déplacement qui rend n’importe quel trajet, élégant, original, comique, dangereux etc…
Pour moi l’art c’est un peu le Parkour de la vie, cet cette façon de vivre différemment,  de façon amusante, enfantine, et ce par n’importe quel moyen.
J’essaye donc de réaliser les figures qui font de ma vie un trajet intéressant, grâce à la musique, au dessin, la comédie, la dance, le tout de façon simple, brouillonnante et ludique.
Quand je suis emmené à exposer mon travail, ce que  je montre est à prendre comme un instantané de mes passions, coups de cœurs et humeurs du moment.


++

http://yannickpapailhau.blogspot.fr/