2014 – Zo Festival

ZO FESTIVAL – 5ème édition

Du 4 au 28 novembre 2014

Légendes, mythes, folklore, croyances, religions, magie, mystères et occultisme ont toujours été une source d’inspiration précieuse pour les artistes. Peut-être parce que leurs symboles ont été dessinés dans le terreau où puisent les racines de l’imagination elle-même. Un des exemples populaires les plus influents sur le XXème siècle est Edgar Allan Poe, qui n’eut de cesse d’explorer les pensées interdites qui dérivent aux confins des rêves et des cauchemars.

L’acte de création est une énigme complexe et ineffable. Le mysticisme, les traditions ésotériques et l’alchimie ne sont pas que des leurres mais bien des outils qui s’avèrent très utiles lors du processus créatif. Spiritualité, rituels, sorts, incantations et prières ont été pendant longtemps au cœur de la vie de créateurs. Les connexions entre Art, métaphysique et mystique sont nombreuses, référencées, productives et documentées.

Bienvenue dans ces contrées emplies de fleurs sauvages et d’étrangeté où le rêve ne prend pas fin au réveil !

 

Slide ZO FestivalPhotographie © Nina Reumaux

 

Mardi 4 novembre

à partir de 18h30 – Le ZO
Entrée libre

Vernissage de l’exposition « That’s a kind of Magic »

Yasmine  BLUMDamien MacDONALDMaya PALMA, Philippe PISSIER, Martha SALIMBENITRADITION MODERNETino Di SANTOLO

Permanences les mercredis et samedis de 15h à 18h

 

Jeudi 6 novembre
19h30 – Le ZO
Entrée libre

Marie Möör & Pascal Deleuze
Lecture musicale

Le Miroir Des Âmes Simples et Anéanties et qui Seulement Demeurent en Vouloir et Désir d’Amour (extraits choisis) de Marguerite Porete.

Pour la première fois depuis près de neuf siècles, on réentendra la parole de cette auteur du XIIe siècle, née à Valenciennes, haut lieu de la mystique rhénane dont elle fût une des plus fortes influences. Volontairement effacée par les pouvoirs politiques et cléricaux, c’est non seulement un immense penseur mystique et sociale de langue française que nous entendrons (son fil de feu contient les premiers prémices de la pensée communiste), mais aussi une poètesse à l’écriture désarmante de force vive, tout en « moelle de vif amour » et lumière liquide. Son livre Le Miroir Des Âmes Simples et Anéanties et qui Seulement Demeurent en Vouloir et Désir d’Amour lui valut d’être jugée hérétique par l’inquisition et brûlée en place de grève. Ce sont des extraits de ce livre que Marie Möör lira, accompagnée de Pascal Deleuze.

La lecture est présentée en sept cercles de sept minutes + un épilogue.

« Les vrais innocents n’ont jamais raison et l’on ne leur fait jamais tort ;

ils sont tout nus et n’ont rien à cacher : tous se cachent à cause du pécher d’Adam, 

mais pas ceux qui sont anéantis, car ils n’ont rien à cacher. »

Marguerite Porete

 

Mardi 11 novembre
19h30 – Le ZO
Entrée libre

Projection In the Mindscape of Alan Moore

Venez faire un tour dans la tête du scénariste de bande dessinée le plus réputé et le plus halluciné de tous les temps. Où les considérations autour de la physique quantique rencontre la magie rituelle, les super-héros et les ouvriers du nord de l’Angleterre.

Avec l’aimable autorisation de DeZ Vylenz, réalisateur du film.

 

Jeudi 13 novembre
à 20h – Le Sémaphore
Plein tarif : 6,60€ – Réduit : 5,50€

Projection VIDEODROME de David Cronenberg

Poursuivant le cycle autour de l’écran et de la personnalité entamé le mois dernier avec Phantom of the Paradise, les séances HORS-ZONE vous propose de (re)voir Videodrome.

Mélangeant avec une intelligence ahurissante violence, sexe, corps en mutation et réflexions philosophiques sur le pouvoir des images, Cronenberg signe ici son chef-d’œuvre. L’halluciné James Woods et l’envoûtante Debbie Harry hantent les images glaciales filmées au scalpel par un Cronenberg en pleine possession de ses moyens. Certainement son plus grand film dans une filmographie qui n’en manque pas, Videodrome est à la fois un film d’horreur et une réflexion inspirée par Marshall McLuhan sur la fascination qu’opèrent les écrans sur l’homme et l’incapacité de ce dernier à s’ancrer dans le réel.

Viscéral, éprouvant, jouissif, cérébral, désespéré, obsédant… Les adjectifs ne manquent pas pour décrire ce film unique et sans aucune comparaison dans l’histoire du cinéma. « Gloire à la nouvelle chair ! »

 Séance unique à ne manquer sous aucun prétexte !!!

Réservation au 04 66 67 83 11.

En partenariat avec le cinéma Le Sémaphore

 

 

Mardi 18 novembre
à partir de 18h30 – Le ZO
Entrée libre adhérents

Projection de courts-métrages

Une sélection de courts-métrages autour de l’hermétisme et de l’occulte, avec des films de Julian MOGUILLANSKY, Kenneth ANGER, Maya DEREN et Harry SMITH.

 

Jeudi 20 novembre
à 18h30 et 20h30 – Théâtre du Périscope
6€ Tarif unique

La Caravane des soupirs et des cris

Lecture-conférence par Pacôme Thiellement & Hermine Karagheuz

Pacôme Thiellement, fidèle à ses sujets de prédilection que sont la culture populaire, et ses ramifications métaphysiques, analysera Nosferatu de Murnau.  Hermine  Karagheuz quant à elle lira des extraits du texte fondamental qu’est Aurélia de Nerval.

Pause de 19h30 à 20h30 : apéro dinatoire offert

En partenariat avec le théâtre du Périscope

 

Samedi 22 novembre
à partir de 18h30 – Le Spot
Entrée libre

Vernissage de l’exposition Spéculations
Autour du portrait

Cette exposition autour des habitants, commerçants et passants du quartier Gambetta proposera des portraits en creux qui donneront vie à un double explorant les utopies et les rêves. Cette exposition creusera les réflexions autour de la représentation, des limites du « réel » et du commencement de « l’imaginaire ».

En partenariat avec le théâtre du Périscope et le Spot

 

Mardi 25 novembre
19h30 – Le ZO
Entrée libre

Conférence sur Leonora Carrington
par Anne-Laure Salasca

Anne-Laure Salasca, étudiante en Master de Philosophie Contemporaine à la Sorbonne et assitant-curator pour The Future Lasts Forever, nous invitera à une promenade dans l’univers étrange et hermétique de Leonora Carrington, peintre et poétesse surréaliste disparue en 2011.

 

Mercredi 26 novembre
19h30 – Le ZO
Entrée libre

Projection Divine Horsemen de Maya Deren

« « Quand l’anthropologue arrive, les dieux s’en vont. » Dit, paraît-il, un proverbe haïtien. Maya Deren était une artiste, de là son habilité à reconnaître les « faits de l’esprit » devant les fictions mythologiques. (…) Elle s’était rendue à Haïti en tant qu’artiste, pensant faire un film dont le thème principal serait la danse haïtienne, mais les manifestations d’un envoûtement la fascinent d’abord, puis la saisissent, la transportant dans un inconnu dépassant toute forme d’art expérimentée (…). » Joseph Campbell

Dans le cadre du Mois du Film Documentaire et du Zo Festival 2014

En partenariat avec Carré d’Art Bibliothèque

 

Jeudi 27 novembre
19h30 – Le ZO
Entrée libre

Performance musicale
de Yann Lecollaire & Sarah Klenes

Yann Lecollaire développe une musique aux ambiances mystérieuses et hypnotiques d’où se dégage une aura sombre, empreinte de mélancolie, qui plonge ses racines autant dans la musique de chambre que la pop ou le jazz contemporain. Lyrique, belle, mystique et sensible, sa musique nous propose d’explorer les ramifications d’un monde riche et fascinant, rempli de trésors et de merveilles. Une perpétuelle recherche de musiques singulières où tradition et éléments contemporains se confondent.

 

Vendredi 28 novembre

18h30 – 340 m/s

Exposition « Magic is afoot » / Soirée de clôture du festival

Entrée libre

Yasmine  BLUMDamien MacDONALDMaya PALMA, Philippe PISSIER, Martha SALIMBENITRADITION MODERNETino Di SANTOLO

Une exposition collective en miroir de celle du ZO en guise de coda pour terminer ce festival en beauté. Alex et Fabien nous accueillerons et accompagnerons notre soirée aux rythmes des disques improbables qui hantent ce magasin mythique.

En partenariat avec 340 m/s

 


 

Le ZO Festival reçoit le soutien de la Ville de Nîmes et du Conseil Général du Gard

 

          Logo NîmesCG

 

Le ZO Festival remercie tous ses partenaires

 

theatre-du-periscope-nmhprq       CARRE D'ART       Spot       Se´maphore

 

Visuel du festival © Nina Reumaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Défiler vers le haut