La Zone #18 En Quatrième vitesse de Robert Aldrich

Pour ce nouvel épisode de La Zone, on plonge dans Kiss me deadly (En Quatrième vitesse), le chef-d’œuvre transgressif d’un réalisateur un peu sous-estimé : Robert Aldrich. J’y parle de la mythologie hollywoodienne qui vole en éclats, de la corruption du pouvoir et ses dérives autoritaristes, de la destruction du lien social, de violence et de modernité. On y croise bien évidemment Godard et David Lynch (sur qui Aldrich a eu une influence considérable) mais aussi Chaplin, Losey, Fuller ou encore Frankenheimer. On espère que ça vous plaira !

 

Défiler vers le haut