PROJECTION London de Patrick Keiller

Projection de London de Patrick Keiller

suivie d’une rencontre avec Isabelle Cases des Écrans Britanniques

Carré d’Art – Entrée libre


London de Patrick Keiller
(Angleterre – couleur – 1993 – 1h24)

“La véritable identité de Londres, est dans son absence. En tant que ville, elle n’existe plus. En cela seulement, elle est vraiment moderne : Londres a été la première métropole à disparaître.”
Entre le 11 janvier et le 9 décembre 1992, le Narrateur (Paul Scofield) et Robinson, son ancien amant, font trois pèlerinages à travers Londres, parcourant son passé idyllique et son présent postmoderne.

London est un film sur le déclin d’une ville, sur ses causes culturelles et politiques. La forme est celle d’un journal imaginaire de l’année 1992, l’année qui vit la réélection surprise de l’infortuné John Major en tant que Premier ministre, la reprise des attentats de l’IRA en Grande-Bretagne, la chute de la maison Windsor, la dévaluation ratée de la livre et son retrait soudain du SME, ainsi que divers autres scandales, faillites…


De formation architecte, Patrick Keiller commence par la réalisation de courts métrages. En 1992, il met en scène London, un film éminemment psychogéographique sur la transformation de la ville. Il ne sortira en France qu’en 2003. En 1997, il signe Robinson dans l’espace, un documentaire faisant suite à London dans lequel le cinéaste dresse un état des lieux sur la décadence de l’espace urbain en Angleterre.

Il est l’un des auteurs les plus originaux que nous ait offert le cinéma britannique depuis Peter Greenaway.


En partenariat avec British Screens, Carré d’Art Bibliothèque et le Mois du Film Documentaire

++

www.ecransbritanniques.org

bibliotheque.nimes.fr

www.moisdudoc.com