HORS-ZONE – La Marque du tueur

de Seijun Suzuki

Avec Joe Shishido, Koji Nambara, Isao Tamagawa

1967 – 1h27 – Japon – N&B – vostfr – version restaurée

Présenté par Vincent Capes


Le tueur numéro 3 devient la cible de ses commanditaires après avoir raté un contrat. Alors qu’il se défait sans mal des hordes d’assassins envoyés à sa suite, il trouve le réconfort auprès de ses maitresses. Mais le défi ultime s’annonce quand le mystérieux tueur numéro 1, dont personne de vivant n’a jamais vu le visage, se met également à ses trousses.


Cinéaste iconoclaste vénéré par Quentin Tarantino, Jim Jarmusch, Wong Kar-Wai ou encore Baz Luhrmann, Seijun Suzuki accouche ici d’un polar abstrait au ton anarchiste et amoral, sorte d’Alphaville japonais stylisé à l’extrême. Surprenant et unique, grotesque et sublime, moderne et séditieux, La Marque du tueur fût un film si audacieux dans la forme et si irrévérencieux dans le fond que le studio Nikkatsu licenciera son réalisateur qui ne pourra plus rien tourner pendant 10 ans.

— Vincent Capes


Voir la bande annonce :

7 € – 5,50 €


++

Le Sémaphore