Sortie officielle du 1er tome des Œuvres d’Austin Osman Spare en français

Vous vous demandez quel est le dénominateur commun entre William Burroughs, Alan Moore, John Zorn et Genesis P-Orridge de Throbbing Gristle ? Pour le savoir, voici le premier volume des Œuvres d’Austin Osman Spare en français.
Abondamment illustré (plus de 200 dessins), ce livre propose de découvrir l’anglais qui, 10 ans avant le Surréalisme, va théoriser le dessin automatique et révolutionner le monde de la Magie.

Table des matières
Préface de Vincent Capes
Deux poèmes de Victor Neuberg
Introduction d’Alan Moore
Earth Inferno
Le Livre du Plaisir
Un Livre de Satyres
Un Livre de Dessins Automatiques
Un essai de Julián Moguillansky
Galerie de dessins contenant Behind the Veil, The Starlit Mire, les ex-libris pour Pickford Waller

Extrait 1
Extrait 2

Pour le commander :

Par virement, contactez-nous à l’adresse suivante : zoanima(a)gmail.com

Par chèque d’un montant de 28 € pour la France (34 € pour le reste du monde) à l’ordre d’ANIMA à envoyer avec vos coordonnées à l’adresse suivante : ANIMA / Le ZO, 18 rue de l’Agau 30000 Nîmes (FRANCE)

Par Paypal

Traduction de Philippe Pissier | Edition établie par Vincent Capes et Philippe Pissier | 292 pages | 23 € | 333 exemplaires dont 23 constituant le tirage de tête.

Merci infiniment à tous ceux qui ont participé et qui nous ont aidés, de près ou de loin :
– Philippe Pissier qui, après l’immense travail sur Aleister Crowley (Magick et Le Livre de Mensonges chez ESH, Le Livre de Thoth chez Alliance Magique, La Goétia chez Chronos Arenam), nous fait l’honneur de cette traduction en collaboration avec Jean-Luc Colnot. Merci à eux deux pour le travail accompli depuis plus de 25 ans. Sans eux, rien n’aurait été possible ;
– Alan Moore et Julián Moguillansky pour leur très généreuse participation ;
– Joe Brown, Jeanne Maigne, Zorïn et U235 pour leur aide précieuse ;
– John Zorn, Stéphane Duval du Lézard Noir, Jean-Emmanuel Deluxe, Éric Gazano, Patrick John Larabee, Fulgur Esoterica, Jerusalem Press, Anja Bajuk, Michael Staley et Steffi Grant pour leur soutien et leurs conseils dans ce projet.

Défiler vers le haut